Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Classique du Parc Lafontaine 5km -17:06

par JP Leclerc 11 Octobre 2013, 19:05 Road Race

Au turn-around...

Au turn-around...

Seulement deux semaines séparaient cet incontournable qu’est la Classique du Parc Lafontaine, de mon marathon. Je m’y suis inscris, fouilles-moi pourquoi, malgré des jambes très courbaturées par mon 42.2km.

J’ai donc très peu d’attentes pour cette course du à l’absence de speed work à la piste ces temps-ci, ainsi que mon manque de récupération post marathon.

Le marathon de Montréal a laissé ses traces sur mes quads et mollets, pour plus d’une semaine j'ai marché comme un handicapé. Même que le mardi, mes sensations sur piste n’étaient pas des meilleures. À ce moment-là, j’oubliais carrément toutes chances de faire un record sur 5km. Par contre, après l’entrainement du jeudi, où coach Dorys nous fit faire 2x1000m, un plus lent que la vitesse de course, un plus vite que la vitesse de course, soit dans mon cas 3:30/km et 3:16/km. Cet entraînement eu comme effet de flusher la sensation de jambes lourdes et me redonna un minimum de confiance pour dimanche.

Je m’aligne donc, en ce dimanche matin parfait, sans aucune pression, ayant en tête que du plaisirs. Même que j’ai faillis rester couché, pas trop motivé de me défoncer sur 5km, en plus tout ça pour ne pas faire de record perso!?!? Je ne suis pas trop à l’aise sur cette distance, mais pour le peu de fois où j’en ai fait, ça a fait mal!

Je me dis que je vais essayer de briser le 18 minutes et que max, je peux peut-être faire 17:30, prendre le tout comme un bon entrainement de vitesse et m’amuser un peu lors cette superbe course. Je suis très nerveux, même sans réels objectifs, nerveux d’avoir très mal je crois.

Voilà c’est parti !

Un peu chaotique comme départ, plusieurs coureurs inexpérimentés se placent en ligne de front, ce qui bloque les autres. (SVP faites donc des corrals ou au moins passez le message avant le départ Mrs les organisateurs !!!) Ca se replace assez vite, mais je fais une bourde car j’ai éteint ma montre…mon repère…mon guide…mon coach pour l’évènement (je suis accro je sais)?! Je suis environ à 3:30 au premier kilo, et déjà je suis dans le rouge. Mais pas autant que teeeeeeeeeeeeeellement de monde qui partent en fou! Ca s’effondre et moi je remonte. Kilomètres 2 et 3 en 3:23 sur de bonnes lignes droites, j’ai envie d’arrêter tellement ca fais mal, mais je suis surpris que je tienne cette vitesse. La seule petite montée du parcours, prêt du petit étang, casse vraiment le rythme et bien sur la vitesse en paie le prix. Je passe donc à 3:26/km malgré les quelques encouragements de la foule massée dans cette section. Ça va encore très bien, je suis toujours dans le coup mais j’ai vraiment envie de stopper à tout moment. Le truc le fun avec des 5km, c’est que tu souffres après seulement 300m, mais s’en est vite terminé. J’en suis déjà à 3.5km de fait alors je sais que je vais tenir bon. Mais que c’est donc dur de tenir cette vitesse, je ne suis vraiment pas un expert de ce type d’effort, travaillant plus en endurance. Au turn-around, je me rends compte que je suis dans les 20-25 premiers, dans une course où le calibre y est présent, ça me motive grandement.

Encore une fois, pleins de Chickens et athlètes BartCoaching sont sur le site ce qui est génial! Je reçois quelques Let’s Go JP, qui me donne du courage lors de certains passages. Le dernier bout droit sur la rue du Parc Lafontaine est tellement long, je suis complètement à bout. Je vois l’arrivée mais je réalise malheureusement qu’il reste en vrai, un dernier virage à gauche pour 300m et LÀ est le finish ! AILLE ! Je termine selon le cadran sous les 17:10, mon PB datant de 2011, car j’aperçois 17:08. Très surpris et vraiment heureux de ce temps et surtout d’avoir terminé la course. Quand les résultats officiels sortent et que j’apprends que ce n’est pas 17:08 mais plutôt 17:06, je suis encore plus content de retrancher 2 précieuses secondes! Je ramasse en plus la 3ie place chez les 30-39 ans, c’est toujours le fun!

La morale de l’histoire est que de s’enlever de la pression peut aussi nous surprendre et nous permettre d’avoir d’excellentes performances. Ça évite aussi les déceptions et nous permet des fois de se surpasser comme tu n’as rien à perdre.

Je crois aussi que dans mon cas, j’ai peut-être aussi été aidé par une surcompensation suite au marathon, un espèce de retour de forme quelques temps suivant un gros évènement, mais je n’en suis pas trop sur car je ne maitrise pas trop bien ces connaissances.

 

J’ai appris ce matin que j’aurai la chance de faire un beau petit défi soit le Demi-marathon des micro-brasseries de Beloeil ! Très excité par cette nouvelle, je vais mettre tous les efforts vers cette compétition qui fermera la saison 2013.

J’espère qu’il n’y aura pas que de la bière dans lesa id station car dans ce domaine, je manque grandement de training ;)

 

Nom: Classique du Parc Lafontaine

Lieu: Montréal, Qc, Can

Distance: 5km

Temps: 17:06 (3:25/km)

Rang: 23/1877 overall et 3/188 Hommes 30-39 ans

commentaires

Haut de page