Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RECAP ANNÉE 2013

par JP Leclerc 31 Décembre 2013, 13:41 Divers

RECAP 2013

RECAP 2013

 

Nous sommes déjà à l’aube d’une nouvelle année, donc une autre belle saison de passée…

Je crois qu’il est nécessaire d’avoir une réflexion afin de revenir en arrière en autre dans le sport. Il est cruciale de prendre un pas de recule afin de regarder et d’analyser ce qui a bien été, mais aussi et surtout, ce qui a moins bien été. Prendre un regard externe et critique de nous-mêmes peut nous faire voir des choses qu’il est important de voir afin de continuer dans la même voie, d’apporter des modifications ou simplement de les corriger. Je repasse donc rapidement en revue ma saison 2013.

 

En général

Overall, je suis très content de ma dernière saison, je la vois comme étant vraiment positive. J’ai travaillé fort et je sens que j’ai bien progressé, que l’expérience ce fait sentir de plus en plus et que j’ai atteint presque tous les objectifs que je mettais fixés. En plus, je n’ai eu qu’un seul petit bobo en début de saison qui est parti tout juste avant la première compétition. Bref, beaucoup de hauts et peu de bas, en course comme en entrainement, mais aussi sur le plan personnel.

 

Le positif

Le premier point positif, et qui est le plus important, est que j’ai fait un gros comeback suite à mes problèmes de santé. Les médecins me donnaient entre 6 mois et 1 an de réhabilitation, mais après seulement 2 mois je trottais déjà tel un grand père. Après, la shape est revenue extrêmement rapidement et en peu de temps je me sentais déjà reprendre où j’avais laissé fin septembre 2012. Quand je repense à tout ça et surtout à ma saison, on dirait que je ne suis jamais passé par ce dur chemin.

 

La grande chance que j’eue d’être superviser par Bart Rolet et de pouvoir courir avec BartCoaching. Il m’a démontré beaucoup de support et de confiance en m’offrant un plan d’entrainement de la mort axé sur la portion cycliste. Comme je m’y attendais, ses différents workouts m’ont fait développer en tant que biker et en même temps ont fait grandir mon amour pour ce sport. Je suis très chanceux que BC m’ait fais confiance comme athlète et comme personne et je lui en suis très reconnaissant. On reprend la même recette pour 2014 ;)

 

Je suis très content d’avoir su bien jonglé entre ma vie personnelle et ma vie d’athlète. Il n’est pas toujours facile de bien doser, surtout en grand excessif que je suis. J’ai une copine qui me supporte, m’encourage et me laisse amplement de air lousse afin de pouvoir faire mes nombreux entrainements. Bien sûr, pour la satisfaire et faire ma part, je dois commencer à l’aube afin d’être de retour tôt et passer du bon temps de qualité. Elle me donne une balance entre entrainements/vie sociale qui se transforme en journées de repos qui sont assurément très payantes. Je suis chanceux!

 

Très heureux de ma constance en compétition, car dans mes 12 compétitions de l’année (tri et course à pied), je crois être déçu d'une seule et elle n’était pas non plus totalement catastrophique.

 

Fun Facts

J’ai fait mes records personnels sur 5km (17:06), 10km (35:27) et marathon (2:56:22).

Réalisé mon meilleur chrono overall dans un 70.3 (4:30:05).

Meilleure bike split à vie sur 90km (2:25:34, 37.2km/h).

Atteint mon objectif à Timberman en obtenant ma qualif aux 70.3 Worlds.

J’ai enfin réalisé mon trip de vélo entre Montréal et Saguenay sur 2 jours (445km à 30km/h de moyenne).

 

Le négatif

Le point négatif qui me vient tout de suite en tête est mes performances ordinaires en natation. J’ai beaucoup trop délaissé les entrainements en piscine et s’a c’est vu en compétition. Même si on ne gagne pas avec la nage, je crois que je dois revenir fort l’an prochain. Toutes les minutes sont importantes à gruger!

 

Je dois aussi travailler à être moins critique vis-à-vis mes performances. Je suis dur à satisfaire car je sais que je peux faire mieux. Mais même quand je fais bien, je n’en suis pas satisfait…sortir le positif d’une mauvaise (ou moins bonne) course ou tourner les points faibles et négatifs afin d’apprendre est la meilleure chose à faire. J'ai tendance à me décourager lors d'une sortie qui va moins bien, maudit que tes poche. Je devrais plutot me dire que telle ou telle chose a bien été et tourner ce mauvais training en positif.

 

Au 70.3 Syracuse en juin, j’avais en tête d’obtenir ma qualification pour les Championnats du monde de 70.3 2013 à Las Vegas et je n’ai pas réussis avec ma 15ieme place. Journée à plus de 35 degrés mais pas d’excuses, j’ai tout de même échoué…

 

J'ai raté de peu mon objectif de 10 000km de vélo...avec 9503 :(

 

Objectifs -court terme

L’objectif à court terme est de passer notre dur hiver en mettant le focus sur ma faiblesse, la nage. Idéal de le faire durant la saison morte, je mets les bouchées doubles pendant la saison hivernale afin de progresser au maximum avant la nouvelle saison. Même si la nage ne me fera pas sauver 20 minutes, c’est en grugeant de 30s à 1 minute que je serai en mesure de mieux me positionner à vélo. Ça peut aussi faire la différence entre un podium ou 4ieme position…les objectifs sont hauts, je dois mettre toutes les chances de mon côtés. Donc pour ce faire, je prends part à 3 sessions par semaine avec le Swim Squad BartCoaching, évidement supervisé par Bart Rolet. Soit le mardi en technique pour bien commencer la semaine, mercredi en seuil où beaucoup de travail en CSS est fait et le vendredi en endurance/tempo. À cela, j’ajoute la plupart du temps une à deux sessions de 2000/3000m la fin de semaine, qui comportent un peu de vitesse et de longs intervalles plus easy. De grosses semaines payantes dans l’eau.

 

Objectifs -moyen terme

À moyen terme, je refais la même recette qu’en 2013 soit une solide saison de demi-Ironman afin de continuer ma progression en vitesse et en expérience générale. Déjà quelques beaux évènements s’alignent dans mon calendrier, mais tout ça reste en préparation pour les Worlds 70.3 à Tremblant. Par contre, j’essaie de sortir le plus haut possible chez les 30-34ans à toutes mes courses, j’aurai juste moins de pression comme je suis déjà qualifié ;)

 

Objectifs -long terme

Bien sûr, l’objectif à long terme est de faire un retour sur la distance Ironman. Ça ne sera pas, à date, pour 2014 comme je n’ai pas réussi à avoir un spot pour l’IM Arizona. Cette course était parfaitement placée dans le temps comme mon gros objectif de 2014 est les Championnats du monde de 70.3 en septembre. Malgré une autres saison d’entrainement de 70.3, je l’aurais fait pour l’expérience sur la distance.

À plus longue haleine, bien sûr Kona ne quitte pas mon esprit. C’est toujours mon rêve et je ferai ce qu’il faut pour l’atteindre, même si il me faut être patient et respecter un plan monté par Bart Rolet dont l’objectif sera pour 2015. Je pense donc choisir Mont Tremblant 2015 comme course qualificative pour les Championnats du monde d’Ironman. Encore beaucoup de travail m’attend mais je suis hyper motivé et j'atteindrai mon objectif.

 

En chiffres

Maintenant voici l’année 2013 en chiffres.

12 compétitions

Nage : 360.7km, 122h:09m:46s, 134 sessions

Vélo : 9503.2km, 390h:09m:06s, 187 sessions

Course : 4233.85km, 350h:56:40s, 268 sessions

Calories en 2013...ON NE LES COMPTES PLUS! (605 213c hahaha)

 

En conclusion, je peux affirmer ma passion pour ce sport et mon désir de me dépasser. C’est mon mode de vie, ca me fais me sentir en vie et bien dans ma peau en plus de rencontrer pleins de personnes supers. Je suis toujours affamé et très motivé quand je pense à la prochaine saison, j’en rêve déjà. J’ai la chance d’avoir une copine hyper compréhensive et qui me donne tout son support ce qui me rend la tâche plus facile. Il n’est pas toujours commode de sortir avec un triathlète longue distance, mais nous faisons tous les deux notre effort pour que ça fonctionne bien. Ma force qui est d’être très rigoureux sur les entrainements saura encore m’approcher de mes buts pour la prochaine saison.

 

Bonne année 2014 et aux plaisirs de se croiser!

 

JP

commentaires

Haut de page