Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon Tour of Sufferlandria

par JP Leclerc 8 Février 2015, 21:20 Divers

Mon Tour of Sufferlandria

Au travers du calendrier international de tous les grands Tours classiques UCI se trouve pour la 3e édition, le Tour de la souffrance, le TOUR of SUFFERLANDRIA 2015!

 

Mon premier défi de 2015 suite à une bonne remise en jambe depuis maintenant quelques mois. Mon FTP étant de retour au-delà des 300w, je suis maintenant prêt pour ATTAQUER, ATTAQUER, ATTAQUER !

 

Le tout est en plus pour une bonne cause à la Fondation Davis Phinney contre le parkinson. Le ToS est selon eux The Greatest Grand Tour of a Mythical Nation in the Whole Wide World. Entoucas, clairement le plus difficile indoor trainer tour au monde.

 

Donc du 24 janvier au 1 février, moi et plus de 2900 personnes vivront l’enfer quotidiennement avec 9 jours d’étapes qui nous mèneront dans des endroits douloureux, des états misérables aux abords des régions de l’agonie, mais le tout à la recherche de la gloire suprême.

Les Étapes - The Stages

Les Étapes - The Stages

Comment ca marche le ToS?

 

Course à étapes ou stage race de la série The Sufferfest sur le home trainer dans l’inconfort de votre chez-vous.

 

Tous les jours, une étape précise à complétée et ce durant 9 journées consécutives.

Vous avez une plage de temps de 50 heures pour compléter l’étape du jour et la télécharger sur le site.

Pas de frais d’inscription, juste pour les fous, mais une donation à la Fondation Davis Phinney est requise afin d’être éligible à gagner de beaux prix, win-win !

 

Comme nous sommes des Sufferlandrians, la confiance règne et l’effort maximale sera assurément au rendez-vous, mais tout de même un minimum de puissance est requise…une moyenne de 100w ne passera pas le directeur de course Grunter Von Agony.

 

Une fois terminé, on aura accomplis quelque chose d’un peu fou et de vraiment difficile et la badge d’honneur sera apposée sur mon acompte de Trainerroad pour que toute la communauté sache que je suis un vrai dur de dur.

P.S. Ce n’est pas vraiment une course vous l’aurez compris, en fait oui mais contre nous-même ;)

Ze badge!

Ze badge!

The Stages – Les Étapes

 

Voici mon résumé de l’étape du jour ainsi que son compte-rendu, j'ai mis aussi le résumé de mes datas et le profile de l'étape sur le logiciel Trainerroad :

Element of Style + The Long Scream
Element of Style + The Long Scream

Element of Style + The Long Scream

Étape 1: Element of Style + The Long Scream

Samedi 24 janvier, durée: 1h14.

 

Le directeur Mr. Agony nous commence ca relativement "smooth" avec Element of Style afin de se mettre doucement en mode souffrance, puis l’ajout de The Long Scream vient relever la sauce avec un contre-la-montre au travers le plat pâturage Sufferlandrien.

La première mini étape de 38 minutes à très bien passée, c’était plutôt facile et sans grande difficulté. Par contre, le long cri qui suivit était pas mal plus challengeant avec son time trial de 30 minutes avec seulement des micros pauses de 5-7 secondes à une puissance élevée de 270-280w.

Durant les 5-6 premières minutes, je me disais, bah pas si pire, mais après cette courte période, je trouvais que c’était finalement un super effort.  J’obtiens donc une petite médaille pour avoir effectué un nouveau record personnel de 30mins@308w de moyenne. Pas pire travail, mais je n’étais vraiment pas dégommé après l’étape 1, aucun doute que mon discours changera avec les nouvelles étapes.

Nous avons perdus 262 riders à cette journée.

Blender

Blender

Étape 2: Blender

Dimanche 25 janvier, durée: 1h44.

 

Déjà la première longue étape du Tour, j’ai comme une petite nervosité qui s’installe le matin, je me dis que ça commence LÀ, à voir le graphique de la séance…aille.

Blender est vraiment cool car on y retrouve différents types d’efforts, de longs tempo en anaérobie, des sprints en puissance brute (la dernière série de 20s@442w) pour terminer avec un 3x4:00 TT à 100% de FTP. J’ai sué pas mal, respiré super fort, rushé par moment mais overall j’ai trouvé que ça avait passé tout seul…je crois que je suis en bonne shape :)

Maintenant 754 dropped riders au total après deux étapes. Let’s GO!

The infamous Pain shakes shall be served. Cold.

Fight Club

Fight Club

Étape 3: Fight Club

Lundi 26 janvier, durée: 0:59:00.

 

Ok, là on rit moins! Fight Club est à date l’étape la plus tough, je ne sais pas si c’est aussi dû à mon début de rhume et à l’accumulation des 2 autres étapes. J’en ai chié et j’ai eu en effet une belle bataille sur ce workout et en tout ca comme la semaine pas mal raide. Quatre blocks de 7:00 au FTP montant à 334w mais sans oublier les passages à 406w.

Pour vous donner une idée de l’intensité, j’obtiens un petit record perso de 5min@346w.

Plus que 6…

Nine Hammers

Nine Hammers

Étape 4: Nine Hammers

Mardi 27 janvier, durée: 0:59:00.

 

Je pars l’étape du jour avec une crainte du à celle de la veille, même si elles sont assez courtes, elles DÉGOMMENT!

Nine Hammers consiste en 9 blocks d’intensité, donc 9 coups de marteau sur la tête et dans les jambes. Les sections sont relativement courtes et les 3-4 premiers marteaux passent assez aisément. Je me rends compte que les périodes de repos sont selon moi un peu trop longues, ou d’une intensité trop basse (120w dans mon cas) ce qui fait que je suis prêt à remettre une couche sans grande difficulté. Je dois dire que les 2 derniers sont durs justement du au repos inter-série qui est court et plus élevé à 210w). Somme toute une étape que je considère facile malgré une moyenne de 274w de puissance normalisée…

Angels

Angels

Étape 5: Angels

Mercredi 28 janvier, durée: 56:00.

 

Un bon bout de fait dans le ToS, j’ai comme un peu moins envie ce soir. C’est donc avec la motivation basse que j’entreprends Angels qui est la première étape de montée et l’étape la plus courte du tour.

Elle me donne quelques difficultés sur la première ascension, qui est longue et je ne suis pas encore en jambe. Suite à ça je garde le cap pour les dernière montées et le focus pour en terminer au plus vite afin d’optimiser la récup avant l’étape de prêt de 1h30 de jeudi. Mes jambes sont assez fraiches malgré les 5 jours en ligne de Sufferfest.

Local Hero

Local Hero

Étape 6: Local Hero

Jeudi 29 janvier, durée: 1h25.

 

Pour Local Hero, un sac à surprise d’intensités nous attend, passant de 3x6:00, 5x3:00 et 4x2:00 (avec de beaux spike à 406w).

Je me sens bien et plutôt motivé, en particulier par le film Bad Granpa, qui saura bien me divertir pour cette longue étape de semaine. Je vois qu’il y aura beaucoup d’intensités courtes, mais finalement les premières de 6:00 mins semblent très longues…

Ce sera difficile du début à la fin, je me permets même quelques cris sur les 10 dernières secondes des 2 derniers intervalles @ 406w.

J’obtiens donc encore une petite médaille pour mon 1h@275w et bien sûr je passe au status de héro local ;)

The Rookie

The Rookie

Étape 7: The Rookie

Vendredi 30 janvier, durée: 0:54:00.

 

Dernière étape avant le gros weekend, la fatigue accumulée me fais un peu peur mais au moins on redescend à 1h.

The Rookie fut pour moi une belle occasion de ne pas trop me taxer car je l’ai trouvé assez facile avec seulement 3 sections d’intensités pour un maigre 271w np.

Disons que j’anticipe la journée de demain…

Revolver + Violator + Half Is Easy
Revolver + Violator + Half Is Easy
Revolver + Violator + Half Is Easy

Revolver + Violator + Half Is Easy

Étape 8: Revolver + Violator + Half Is Easy

Samedi 31 janvier, durée: 2h25.

 

Plus que deux jours, mais deux MEGA journée Epic sur la selle de la souffrance.

Mots venant de l’organisateur : La plus difficile étape à jamais du ToS. J’attaque le tout ultra mindé avec un bon film de zombies pour me divertir et détourner mon attention.

Elle sera composée de 3 différentes parties à faire back-to-back-to-back et ces étapes sont violentes. BEAUCOUP de gros sprint et de wattage à plus de 400 où de gros casses pattes s’enchainent.

Durant Revolver, déjà ça me tue ben raide et j’hallucine de n’avoir que 20 mins de fait…ok là je me dis que c’est ça le ToS et que je trouve ça difficile. Je passe tout de même au travers un inetervalle de 412w à la fois et en voyant le profil de Violator je me dis que la tuerie continue.

Mais finalement je reprends le dessus grâce à ma bonne bouteille de Coke et un gel bien placé, puis les peak de 511w sont tough mais s’enchainent et le temps passe…disons plus vite (aussi grâce à World War Z et ses zombies!)

Half is Easy vient toper cette solide séance avec d'autre montées en puissance pour un gros total de 2h25.

 

One to Go

ISLAGIATT

ISLAGIATT

Étape 9: ISLAGIATT*

Dimanche 1er févier, durée: 1h56.

*It Seemed Like A Good Idea At The Time

 

J'éatais bien content d'arriver à la derniere journée et content de n'avoir que 2h de souffrance. 

J’ai lus que même si moins longue que la veille, ISLAGIATT est en fais plus dure…aaaah voyons donc ! hahahah oups moi  qui pensais que mon ToS était pas mal terminé, ben non, Grunter vas nous faire chier jusqu'au bout!

Par contre, je me sens très bien et ça passe vite, j’ai des petits passages où je suis juste tanné, pas de l’effort mais juste tanné. 

On a drois a plusieurs types d'efforts et de gros et long passages, je serre les dents et tiens bon.

Subitement ne me reste que 30:00 d’effort pour en terminer de ce beau défi, je les savoure et déjà je suis bien fière de mon accomplissement.

Je termine très fort ce dernier stage en me payant même une petite médaille de 1h30@265w :) Boom!

Mon Tour of Sufferlandria

The End – Enfin C@L!$$

 

Pas déçu d’en terminer, ce fut 9 journées très difficiles physiquement, mais aussi mentalement. De devoir aligner les étapes sans repos ou easy ride, le tout en continuant bien sur mon entrainement dans les deux autres sports. Je suis bien fière d’avoir participé à cet évènement, une belle façon de passer beaucoup de temps de qualité sur le home trainer, un beau petit défi personnel en tout cas, pour avoir résisté à tous ces watts et de devoir bien arranger nos horaires personnels pour ne pas manquer une étape.

C’était bien amusant de suivre la progression des autres sur Facebook, mon fils d’actualité fut rempli de Sufferlandrian qui postaient messages et photos.

J’obtiens donc fièrement mon logo sur mon acompte Trainerroad.

 

Quelques chiffres en résumé pour vous donner une idée de l’intensité du ToS.

 

Sommes toutes, j’ai trouvé que le tout c’est bien passé et que ça me prouve que je suis en superbe forme sur le vélo!

Hâte de voir tout ça se refléter en début de saison ;)

 

Je lance le défi à tout le monde pour 2016!

Mon Tour of Sufferlandria
Mon Tour of Sufferlandria

commentaires

Haut de page