Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Taper Time

par JP Leclerc 27 Mai 2015, 20:33 Divers

It's Taper Time!

It's Taper Time!

 

Petit texte que j’avais écrit mais complètement oublié de poster durant la semaine avant course…en attendant le compte rendu du IMTX!

 

TAPER TIME

Je suis présentement au Texas à quelques jours de la course, et je suis aussi dans ma 2e semaine de taper.

Après une grosse préparation hivernale afin d’être fin prêt pour l’Ironman à la mi-mai, j’étais plus que dus pour un repos rendus au printemps. La période de taper fut donc la bienvenue, mais non pas sans crainte d’en subir les side effects.

 

Cette période importante à la toute fin de la préparation de tout évènement d’endurance afin de laisser au corps et l'esprit de reprendre des forces, plus de détails ici.

 

C’est aussi une période étrange. Premièrement comme le volume d’entrainement est diminué, tu as beaucoup plus de temps libre ce qui fait tout un clash sur l’emploi du temps. Ca fais du bien au mental et à mon couple que d’avoir du free time et d’enfin avoir des soirées relaxes de plus de 1h.

 

J’ai toujours eu des semaines de taper difficiles, comme le corps a un espèce de choc ou de contrecoup de ne plus se faire dégommer par les grosses journées d'entrainement. On dirait qu’il ne comprend plus ce qui se passe! Durant cette pérdiode je me sens brulé, les jambes lourdes et même que je ne suis pas très motivé. Je me sens toujours prendre un rhume, ce qui n’est jamais le fun, mais surtout inquiétant d’être malade pour le jour de la course.

 

Puis les moments où j’ai un entrainement, ouf…je ne suis pas au top. Pas de jambes sur la course, pas de supers sensations dans l’eau etc. Rien pour mettre en confiance, tu doutes alors de te préparation. Donc il y un souvent un aspect mental difficile au taper mais avec l’expérience de course, tu apprends à rester positif et à se dire que le travail est fait et que tout ira bien on race day. (quand le travail est fait biensur!)

 

Ce qui n’est pas diminué par contre…c’est bien la faim!  On dirait que j’ai faim comme si j’étais toujours sur le gros volume. Il faut donc manger pour bien reloader le corps et refaire nos forces. Mais quand même ne pas trop écouter son corps car sinon je viderais les armoires. De ce côté, j’ai assez bien géré l’estomac sans fin et éviter de trop reprendre de poids.

 

Par contre pour cette période de repos, il y a eu quelques différences notables comparativement à mes autres saisons. Je ne sais pas pourquoi, si c’est l’expérience et les années de training qui entrent, mais je me sentais en super bonne forme.

J’ai eu des sensations de fous dans l’eau et j’ai sortis des chiffres qui me donnais confiance en mes moyens (sentiments que je ne connais pas beaucoup en nage hehe) Le repos aide beaucoup lors des séances de nages et je l’ai bien ressentis.

Même chose sur le vélo et la course, je devais me ralentir pour rester dans le plan car j’aurais tout défoncé! Ça donne un excellent sentiment de forme et offre une confiance pour l’évènement.

Par contre, j’ai bien eu la sensation de commencer une grippe, un classique! Mais elle n’est heureusement jamais apparue complètement :)

 

Ils disent de faire confiance au taper, que ça recharge corps et esprit afin d’être en top shape le jour de la course.

Si le travail est fait, une bonne période de taper dépendant de l’athlète mais aussi de la distance de compétition, sauras vous transporter pour une bonne performance.

 

Bon taper

Taper Time
Taper Time

commentaires

Haut de page