Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Triathlon Promutuel du Fjord

par JP Leclerc 8 Août 2011, 12:41 Triathlon

 

Triathlon Olympique Promutuel du Fjord

FJORD.JPG

 

Résultats complets Sportstats 

J’ai terminé mes vacances 2011 de belle façon en prenant part au Triathlon Promutuel du Fjord (Ici) samedi dernier dans ma belle région du Saguenay. Profitant un peu plus de la vie durant cette semaine passée dans mon petit coin de pays, j’ai combiné repos afin de récupérer de ma semaine monstre à Lake Placid, ainsi qu’un taper (diminution d’entrainement avant compétition) pour reprendre des forces en vue de ce triathlon olympique.

 

J’avais donc retrouvé mes jambes et toute mon énergie en ce beau matin ensoleillé sur la rive de l’eau, dans la petite ville de La Baie. Une vue splendide sur les montagnes à l’horizon, théâtre parfait pour un beau triathlon, plutôt géniale pour finaliser de belles vacances. Une fois le wetsuit enfilé, je fus assez surpris de sauter dans une eau semi-salée et plutôt froide. Encore une fois, la nervosité était au rendez-vous face à ma bête noire qu’est la natation. J’entrepris le 1500m de nage de façon assez conservatrice question de prendre mon rythme. Le tout c’est très très bien déroulé, je suis définitivement guéris!!! Toutes ces craintes sont maintenant derrière moi.

Deux tours du parcours de nage, une assez longue course hors de l’eau vers la transition, 5 boucles pour compléter le vélo, T2 et 4 boucles de 2.5km pour la course à pied était au programme. Natation : Check ! Let’s go sul vélo ! Mais j’ai encore eu de la difficulté à enlever le wet au niveau des chevilles. La prochaine fois, je me graisserai les chevilles afin de passer le tout facilement et de sauver de précieuses minutes.

 

Le parcours de vélo était assez costaud, commençant avec un bon (et long) faux-plats, qui débouche sur une sale montée en plateau avec quelques bons virages jusqu’à la polyvalente de La Baie. Seulement quelques temps pour reprendre notre souffle, qu’un autre bon faux plat arrive. La suite est, par contre, descendante et rapide. (Une chance !) Je croise ma belle petite maman qui m’a fais une belle surprise en se rendant sur le parcours, mais aussi en me criant très fort: HEEEYY MON AMOUR ! GO JEAN-PHILIPPE ! CEST MON FILS ! J’ai presque fais un saut hahaha, ca me donne une belle motivation, je pousse fort. Mais parcourir 5 fois cette belle boucle à su me drainer du jus. Je dépasse pas mal de monde, rattrapant mon léger retard à ma sortie de l’eau. (C’est maintenant un classique pour moi en triathlon, je sors de l’eau middle of the pack et je rattrape tout le monde sur la terre! Tout le monde est une image bien sur !) Je me demande même si j’ai abusé de l’effort sur le bike et que je vais crasher durant la course, ca commence à être pas mal hot au Sag ce matin! Je sens une fatigue et malheureusement, mon seul gel énergétique est tombé lors de mon premier tour…oupsy !

 

La chaleur était maintenant assez lourde lors du début en course à pied. Je décolle avec un super pace, comme si je n’avais pas roulé, le tout après une superbe transition. Accroche le bike, défait le casque, enfile et lock mes lacets de chaussures, casquette pas de top sur la caboche et mes fidèles Oakley fluo sur les queneuilles (yeux!), après quelques secondes j’attaque le 10k le long de la piste cyclable au bord de l’eau. Je dépasse, je dépasse, je dépasse, je sens ma foulée très strong et droite, ca va y aller mes amis ! Watch out ! Comme c’est de toutes petites boucles de 2.5km, on croise beaucoup de gens. Le demi-ironman (2k-90k-21.1k) qui a commencé plus tôt, en est à ses derniers tours, la distance sprint (750m-20k-5k) nous à rejoins sur le parcours de course, ce qui fais pas mal de monde à messe! Je croise quelques visages familiers, don le grand Pierre Lavoie, idole personnel, je lui envoie un petit Lets Go Pierre bien timide. Sinon, je j’entrecroise aussi d’autres personnes qui sont au olympique eux aussi, et que j’aimerais bien rattraper, mais que je ne les nommerai pas ;) Mon esprit compétitif embarque dans la game. Ils semblent loin, je me résigne donc à me faire battre, coup donc, j’en suis à ma première saison de tri, ils sont meilleurs que moi c’est tout...Je me concentre alors sur MA course pour les premières boucles. Soudainement, petit à petit, j’en clenche un, en aperçois un autre, je le double et voilà que tous les gens dans ma mire sont derrières…mise à part un gars, que je ne connais pas, qui me talonne. Je le passe dans les montées et il me rattrape dans les descentes. Il ne lâche pas et il à l’air dans une super shape. Je sors cependant la tactique du talonnage, je suis dans son cul, je ne le desserre pas d’un pouce, mais sans jamais le dépassé. À plusieurs moments, il regarde derrière lui, mais ALLO JE SUIS TOUJOURS LA ! J’attends, je suis patient, je le laisse paniquer un peu. Lors du passage de la boucle 3 près du finish line, il y a une bonne foule qui nous encourage, je profite de cette énergie et du fais que mon adversaire ce prend un verre d’eau pour pousser d’un cran et passer devant lui, plus qu’un tour. Ca passe ou ca casse! Je maintiens une cadence élevée sans regarder s’il réagit à mon attaque. Je me dois de tenir le coup, car s’il vient me rechercher, je manquerai peut-être de jus pour le sprint final. Mais la semaine de repos fut payante et je fini en all-out sprint vers une petite victoire personnelle et le 5ieme meilleur chrono de course!

 

Je passe le reste de ce début de journée avec ma mère, au beau soleil en attendant ma médaille de 2ieme place de groupe d’âge chez les 30-34 ans. Il me nomme en me disant : de Montréal, ca m’attriste un brin, mais bon…mon adresse est bel et bien de la métropole, mais mes origines sont au Saguenay, et j’en suis fière.

 

Belle journée, je suis en amour avec ce sport.

 

Nom: Triathlon Promutuel du Fjord (Lien)
Lieu: La Baie, Saguenay, Qc

Distance: triathlon Olympique (1500m nage, 40km vélo et 10km course)

Temps: 2:17:36

Classement général: 11/59

Classement groupe d’âge: 2/5

commentaires

Pascal Dumaresq 09/08/2011 17:39


Salut Jean-Philippe, j'ai tombé sur le lien par hasard sur facebook. Je t'ai reconnu avec les lunettes tout de suite. Je me suis amusé à lire ton blog en me demandant si t'allais parler d'un gars
que t'a dépassé 2 fois.

Je suis un gars de Vélo montagne, j'en étais à mon 3e triathlons à vie. Et oui je suis fier de mon temps de vélo et de course à pied mais déçu de ma 50e place pour la natation. J'ai nager 3 fois
par semaine de octobre à mai avec un entraineur qui a entrainé 4 personnes pour la traversé du lac. On voit comment la natation est un sport difficile techniquement.

Bravo à toi, tu as eu la bonne technique pour m'avoir. J'avais encore beaucoup de jus mais pas de vitesse.


JP Leclerc 09/08/2011 21:57



Les lunettes ne trompent pas! hahaha


Effectivement, la chaude petite lutte méritait d'être mis au grand jour!


Moi aussi j'en suis à mon 3ieme tri, mais mon sport est la course depuis 2ans et jai aussi rouler qq saisons en xc et dh!


Ouin la fameuse nage cest dur...il faut y mettre du temps pour la technique car peu importe que tu sois athlétique ou pas...tout est dans la technique! Ca sen viens pas si mal de mon
cotés et je vais continuer de travailler ca encore (pas le choix avec 3,8k qui s'en viens l'année prochaine! haha)


Salut mec!



Pascal Dumaresq 09/08/2011 15:39


Content de savoir que je t'ai fait soufrir et que ca ta fait apprécier ta course encore plus.


JP Leclerc 09/08/2011 15:58



Hey salut Pascal!!! Cest ben malade ca!? Comment es-tu tombé sur mon petit blog???


En effet, tu m'as donné du fil à retordre, tu ne cassais jamais pi à chaque descente tu me dépassais! En plus, comme je ne te connais pas, je prenais un guess en poussant le dernier tour.


Félicitation à toi, belle perfo! Tu as fais une solide portion de vélo mon vieux, cest ton sport premier??


Salut au plaisir de ce recroiser sur le circuit!


JP



Haut de page