Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’aime ça les défis!

par JP Leclerc 7 Août 2013, 08:28 Divers

Que ce soit dans le cadre d'un évènement organisé ou non, j’aime me fixer de petits défis persos. J’ai toujours été drivé par les buts, les défis et les objectifs, ça m’aide à rester motivé. En fait, c’est une arme pour demeurer assidu et stimulé durant les périodes difficiles ou simplement à réussir à ce lever bien tôt le matin pour un entrainement ;)

Je suis fait comme ça et tant mieux, car grâce à ces cibles, je pousse ma petite machine et mets tous les efforts nécessaires afin de les atteindre. C’est comme une escalade, de plus en plus gros, de plus en plus vite. Faire ma première course, ensuite passer au marathon, se qualifier pour Boston, briser le 3h, compléter un ultramarathon, battre ses records sur 5k-10k-demi, faire un tout premier triathlon puis un Ironman ou simplement ce taper 41 montées de Camilien-Houde avec des pots, les différents buts et défis se succèdent.

Cette année le but premier était de reprendre un état de forme physique décente suite à mes petits problèmes de santé de 2012; check et re-check! Pourquoi pas alors m’inscrire au 30k Around the bay, ça me laissais 3 mois d’entrainement pour réussir à simplement le compléter. Finalement, ça va mieux que prévu alors pourquoi pas me fixer un objectif de temps. Pour l’été, refaire au moins un demi-Ironman, j’en suis déjà à 2…et même avec des temps convenables.

Maintenant, après un mois de juillet de break de compés, nous sommes déjà presque à la fin de la belle période, alors les défis pour le reste de la saison seront:

-2 demi-IM en 2 semaines, soit Magog 70.3 le 11 aout aussitôt suivit par Timberman 70.3 le 18. Ça sera assez difficile, car normalement quand tu fais du back-to-back, tu chois une des deux courses où tu veux performer et une que tu prends plus relax ou comme un entrainement. Moi je veux bien faire aux deux! Impossible d’en prendre une complètement en entrainement, je sais que je vais les pousser du mieux que je peux. La clé du défis résidera à faire un excellent taper (semaine de repos-activation pré-course) et une super semaine easy de repos et récupération entre les deux évènements, tout en gardant un minimum d’activation. Je travaillerai de très près avec Bart et son expertise sur ce coup-là, afin de vraiment bien réaliser l’approche ainsi que la transition entre ces deux courses. J’ai confiance que le coach saura bien jouer les cartes afin de soutirer la meilleure perfo possible.

-Pour Magog, je veux un bon temps malgré un parcours vélo très dur, je vais donc, selon les conseils de Bart, lever juste un tantinet le pied sur les 10 derniers kilos du bike afin de faire la meilleure course à pied possible. À Timberman, mon objectif sera bien sûr, une qualification pour les Championnats du monde 2014 de 70.3 qui se tiendrons à Mont Tremblant. Ce sera dur, car je ne serai pas optimal du à ma course à Magog, mais ça fais partie du défis. Je ferai de mon mieux soyez-en assurés.

-S’en suivra un court repos de 4 jours après les 70.3, et on continue avec un PETIT trip que j’ai en tête depuis quelques années…Montréal-Saguenay à vélo en solo sur 2 jours. Une première journée assez flat (prions pour pas de vent!) de Montréal à Cap-Rouge, où je couvrirai environs 250 km par la 138. Ma douce me prendra là-bas, pour ensuite passer une belle petite soirée d’amoureux (et de relaxation!!!) à Stoneham. Dès le lendemain matin, je reprendrai la route du parc des Laurentides pour un extra dur et sinueux parcours de prêt de 200km. Ce sera tout un défis car c’est un route de malade, en plus avec un 250km dans les jambes de la veille…Premièrement, je n’ai jamais roulé 250 km, mon plus long étant 200. Comme je n’ai pas d’Ironman cette année, ma plus longue ride est de 140k et une 15aines de 90-100km. Alors je devrai me pacer  au max et garder une vitesse de croisière easy pour ne pas exploser. Ça va être malade de décoller pour un tel trip, j’irai surement creuser dans le fin fond de moi-même et j’aurai assurément le cul en feux. J’en deviens nerveux juste à y penser. Vitesse, alimentation, petits breaks et si possible une belle météo. On verra comment ça ira, je devrai peut-être adapter, modifier ou voir même canceller si vraiment la météo n’est pas bonne…on verra le 21.

-Next one : le marathon de Montréal. Moi qui n’avais pas de marathon au programme, je mettais résolut et j’avais diminué de pas mal mon kilométrage de càp. Alors, j’ai repris depuis quelques semaines les longues sorties du dimanche et je sens définitivement que je serai prêt. Comme je le raconte dans mon autre texte, il aura une saveur spéciale ce marathon. Mais en même temps, il me fou la trouille, car je n’en ai pas couru depuis 2 ans (Explosion total en 3:08 à Chicago!) et je me suis fixé un objectif de 2:XX:XX (temps que je garde secret!) qui sera dur à réaliser. Je décolle sur le pace voulut, mais si le monstre qu’est la distance du marathon ne le veut pas, je complèterai mon 10ieme avec le sourire!

 

Gros merci encore à BartCoaching pour le support et l’excellent plan d’entrainement. Génial, varié et surtout assurément payant!

JP

J’aime ça les défis!

commentaires

Haut de page